Niger: sommet sur Boko Haram

Image caption Les Etats riverains du Lac Tchad s’apprêtent à mettre sur pied une force armée multinationale pour lutter contre Boko Haram.

Un sommet extraordinaire des pays membres de la Commission du bassin du Lac Tchad (CBLT) s'ouvre mardi à Niamey, en vue de renforcer la lutte contre l’organisation armée.

En prélude à ce sommet; les ministres de la Défense des pays de la CBLT se sont réunis à Niamey.

Ils pensent qu'il faut agir au plus vite contre les militants islamistes.

Le ministre de la Défense du Niger, Mahamadou Karidjo, a justifié la nécessité d’agir vite en raison de l’insécurité qui prévaut dans le bassin du Lac Tchad.

Les Etats riverains du Lac Tchad s’apprêtent à mettre sur pied une force armée multinationale pour lutter contre Boko Haram.

Pour le ministre de la Défense du Niger, ce sommet de Niamey doit être celui des grandes décisions.

Les cinq chefs d’Etat de cette organisation qui regroupe le Nigeria, le Cameroun, le Niger, le Tchad et le Bénin avaient adopté en mai dernier à Paris un plan de guerre contre le groupe armé.

Ce plan prévoit notamment une présence militaire de 700 soldats autour du Lac Tchad.

Le sommet qui s’ouvrira à la mi-journée définira les contours de cette force multinationale, selon une source gouvernementale.